news

    Instantané : Ingénieur en résidus miniers

    Après le traitement du minerai des sables bitumineux, il reste un mélange d’eau, de sable, d’argile et de bitume résiduel appelé « résidus ». Ces résidus doivent être recueillis, conservés, transformés et traités. Avec le temps, ces résidus doivent se déposer, mais les ingénieurs en résidus miniers quant à eux doivent continuer à travailler.

    Une journée de travail typique :

    Les ingénieurs en résidus miniers conçoivent les procédés et l’infrastructure qui permettent de gérer, de traiter, de stocker et d’assainir les résidus. Cette vaste portée les amène à intervenir à chaque étape d’un projet de gestion des résidus : concept, exigences techniques, conception, construction, exploitation et désaffectation.

    Dès le début, les ingénieurs en résidus miniers doivent fournir des plans et des évaluations pour les travaux de mise en service, d’exploitation et d’entretien pour leurs projets de gestion des résidus. Il s’agit de préparer des estimations du matériel, des coûts et du calendrier, ainsi que les rapports et les spécifications de conception pour les machines et les systèmes. Ils établissent également des programmes de contrôle de la qualité, des procédures d’exploitation et des stratégies de contrôle pour assurer l’uniformité et le respect des normes relatives aux matières premières, aux produits et aux déchets ou aux émissions.

    Une fois la construction commencée, ils supervisent le processus. De plus, comme des modifications doivent être apportées et que des travaux d’entretien doivent être effectués, l’ingénieur en résidus miniers continuera d’être présent, afin de s’assurer que les résidus restent exactement à la bonne place.

    Types de problèmes susceptibles de se présenter dans le quotidien des ingénieurs en résidus miniers :

    En raison des longs délais associés à la construction des bassins de résidus, il est essentiel d’assurer constamment leur entretien. En cas de défaillance mécanique ou de problèmes d’entretien imprévus, les ingénieurs en résidus miniers doivent se rendre sur place afin d’évaluer le problème, de concevoir de nouveaux procédés ou de l’équipement pour traiter la cause initiale du problème.

    Compétences les plus souvent employées :

    Au minimum, un ingénieur en résidus miniers doit être titulaire d’un baccalauréat en génie mécanique ou en génie chimique, et détenir un permis d’ingénieur. Au plus, il peut avoir besoin d’une maîtrise ou d’un doctorat. Cette formation en génie hautement technique constitue l’épine dorsale des compétences de l’ingénieur et va de pair avec sa capacité de travailler avec des technologues et d’autres ingénieurs pour réaliser sa vision d’une stratégie globale de gestion des résidus.

    Previous Next
    No results were found.