news

    Instantané : Mécanicien/mécanicienne de chantier et mécanicien industriel/mécanicienne industrielle

    Les mécaniciens/mécaniciennes de chantier et mécaniciens industriels/mécaniciennes industrielles occupent l’un des métiers les plus difficiles. Ils installent la machinerie industrielle fixe et le matériel mécanique; ils les entretiennent, cherchent la source de leurs pannes, les remettent en état et les réparent.

    Une journée de travail typique :

    Les mécaniciens/mécaniciennes de chantier et mécaniciens industriels/mécaniciennes industrielles bricolent. Ils tournent. Ils surveillent. Ils réparent. Les mécaniciens/mécaniciennes de chantier et mécaniciens industriels/mécaniciennes industrielles travaillent sur de nouveaux projets ou des projets d’entretien et installent, réparent ou remettent en état la machinerie et l’équipement dans les usines de fabrication, de transformation et de production ou sur les chantiers de construction. Ils pourraient travailler sur des systèmes pneumatiques ou mécaniques, hydrauliques, de carburant, de lubrification, de refroidissement et d’échappement faisant partie d’appareils comme des pompes, des ventilateurs, des réservoirs, des convoyeurs, des presses et des génératrices.

    Peu importe le système ou le composant sur lequel ils travaillent, ils sont toujours concentrés pour trouver les problèmes avant de commencer et pour que les installations continuent de fonctionner. Ils offrent leur expertise en mécanique pour les nouvelles constructions ou les réparations au sein de l’usine, conformément aux normes et aux lignes directrices en matière de sécurité, de qualité et d’échanges commerciaux. Les usines peuvent être bruyantes et complexes, ce qui signifie qu’ils doivent aussi avoir la sécurité en tête au moment de travailler à proximité d’équipement rotatif et d’autres machines en mouvement, de l’électricité et des produits chimiques.

    Ils travaillent généralement dans les secteurs de l’exploration et de la production, des sables pétrolifères, des services pétroliers et gaziers et des pipelines de l’industrie du pétrole et du gaz. Les conditions de travail peuvent varier d’une affectation à l’autre. Par exemple, ils peuvent travailler dans des espaces clos, en hauteur ou dans des conditions bruyantes, poussiéreuses, froides ou exceptionnellement chaudes. Beaucoup de travaux de construction ou d’entretien auront lieu en région éloignée. Ils doivent donc être prêts à vivre loin de chez eux, à se déplacer d’un projet à l’autre, à habiter dans un camp et à faire des heures supplémentaires. S’ils travaillent dans une usine, ils font des quarts de travail et, selon l’éloignement de l’usine, ils peuvent également être loin de chez eux et habiter dans un camp lors de travail par rotation.

    Types de problèmes susceptibles de se présenter dans le quotidien des mécaniciens/mécaniciennes de chantier et mécaniciens industriels/mécaniciennes industrielles :

    Les mécaniciens/mécaniciennes de chantier et mécaniciens industriels/mécaniciennes industrielles veillent à ce que tout fonctionne comme sur des roulettes et réparent tout ce qui ne marche pas. Lors de la mise en service d’une usine ou d’une station de compression, par exemple, démarrer un compresseur est une partie importante du travail. Ils pourraient démarrer les compresseurs lentement (à 10 ou 15 pour cent de leur vitesse régulière), écouter les « bruits de cognement » et effectuer des analyses de vibration et d’autres activités de diagnostic pour s’assurer que l’équipement démarre convenablement. Si les bruits ne semblent pas corrects, ils doivent s’appuyer sur leur expérience et sur leurs compétences d’enquête pour trouver la source d’un problème.

    Compétences les plus souvent employées :

    Les mécaniciens/mécaniciennes de chantier et mécaniciens industriels/mécaniciennes industrielles sont des pros de la mécanique et des mathématiques et aiment relever le défi de trouver la source des pannes. Ils sont capables de suivre de près les procédures au moment d’ajuster la machinerie ou d’installer de nouveaux équipements, mais ils peuvent aussi s’adapter facilement au besoin. Ils ont une bonne coordination œil-main, de la force, de l’agilité et la capacité de travailler seuls ou en équipe.

    Les opérations sont toujours en marche grâce aux mécaniciens/mécaniciennes de chantier et mécaniciens industriels/mécaniciennes industrielles. Ils sont capables d’installer, d’entretenir et de réparer en toute sécurité une vaste gamme de composants nécessaires au bon fonctionnement de l’industrie du pétrole et du gaz.

    Previous Next
    No results were found.