news

    Instantané : Mécanicien/mécanicienne d’équipement lourd

    Les employés sont heureux de les voir arriver sur le chantier, mais ils sont également heureux de les voir repartir, parce que quand le problème est réglé, l’équipe du chantier peut reprendre son travail.

    Une journée de travail typique :

    Les mécaniciens/mécaniciennes d’équipement lourd viennent au chantier de construction ou au lieu opérationnel lorsque de grands systèmes, pièces ou composants mécaniques éprouvent des difficultés. Ils inspectent l’équipement et les machines, puis les mettent à l’épreuve pour déterminer la nature des défaillances et résoudre les problèmes. Ils effectuent l’entretien préventif des véhicules industriels et de construction, comme les bouteurs, les grattes et les excavatrices, changent leurs filtres à air et vérifient les fluides.

    Les modes d’emploi de même que les plans et les dessins techniques aident les mécaniciens/mécaniciennes d’équipement lourd à déterminer les marches à suivre ou les pièces à installer. S’ils n’ont pas les pièces nécessaires, c’est à eux qu’il revient de les commander. La solution n’est pas toujours simple. De nos jours, presque tout l’équipement est muni de multiples capteurs et systèmes de contrôle électriques, et ces appareils mécanisés fonctionnent avec un ensemble de machinerie lourde, d’appareils électroniques et d’ordinateurs afin que tout marche comme sur des roulettes.

    Ils travaillent généralement dans les secteurs des sables pétrolifères et des services pétroliers et gaziers de l’industrie du pétrole et du gaz. Ils effectuent leur travail dans diverses conditions environnementales, parfois dans des ateliers confortables, parfois dans des chantiers éloignés assujettis au mauvais temps. Ils pourraient être appelés à se rendre à l’extérieur de la région, à habiter dans un camp, à travailler par quarts et à faire des heures supplémentaires. Comme il s’agit d’un travail principalement manuel, une bonne condition physique et de l’agilité sont requis.

    Types de problèmes susceptibles de se présenter dans le quotidien des mécaniciens/mécaniciennes d’équipement lourd :

    On dit que les mécaniciens/mécaniciennes d’équipement lourd doivent retenir autant d’information qu’un médecin pour inspecter, diagnostiquer une panne et réparer l’équipement. Souvent, ils trouvent la cause des pannes d’équipement en branchant leur ordinateur portatif au module de commande électronique de la machine. C’est à eux qu’il revient de trouver le problème et de le réparer.

    Compétences les plus souvent employées :

    De bonnes aptitudes en communication sont aussi importantes que leurs compétences techniques. Les mécaniciens/mécaniciennes d’équipement lourd doivent bien travailler avec une vaste gamme de personnes et être à l’aise avec les ordinateurs et les appareils électroniques, puis être capables d’entretenir l’équipement et de réparer les machines et les systèmes. Parfois, ils doivent posséder des compétences de base en soudure afin de faire l’entretien mécanique et de brasage pour les travaux de réparation électrique.

    Les mécaniciens/mécaniciennes d’équipement lourd aident toutes les grandes machines de l’industrie du pétrole et du gaz à bien fonctionner. Grâce à leur expertise, le travail se poursuit sur les chantiers.

    Previous Next
    No results were found.