news

    Le rapport PetroLMI met l’accent sur la main-d’œuvre et les compétences requises pour un secteur émergent du GNL au Canada

    Un nouveau rapport publié aujourd’hui, Les possibilités offertes par le GNL au Canada : Perspectives d’emploi et exigences, met en lumière la main-d’œuvre requise pour les projets de gaz naturel liquéfié (GNL) au Canada, en particulier les professions et les compétences qui seraient en demande pour exploiter ces installations.

    Selon le rapport PetroLMI, une division de Sécurité énergétique Canada, l’évolution des technologies, les nouvelles tendances et les différentes façons d’exploiter et de mener ses activités ont toutes des répercussions sur l’industrie énergétique du Canada.

    La clé pour maintenir une carrière fructueuse dans toute industrie qui s’est engagée dans des transitions importantes, comme l’industrie pétrolière et gazière du Canada, est de reconnaître les occasions qui se présentent et d’en tirer parti 

    Bien que les événements des derniers mois aient retardé ou reporté les décisions sur certains projets de GNL proposés, ces projets présentent des possibilités pour l’avenir. Ceux qui s’intéressent à une carrière dans ce secteur de l’industrie pourraient profiter de commencer à s’y préparer. La mise en valeur du GNL destiné à l’exportation à partir des côtes canadiennes créera des emplois et des occasions d’affaires dans un éventail d’autres industries.

    Carol Howes, vice-présidente des communications et de PetroLMI, une division d’Energy Safety Canada.

    Les possibilités offertes par le GNL au Canada : Le document Perspectives et exigences en matière d’emploi décrit certains projets de GNL prévus et proposés et met l’accent sur les emplois d’exploitation et d’entretien qui seraient nécessaires une fois que les usines de liquéfaction et les installations portuaires connexes seraient en service. Cela comprend la taille et la composition potentielles de l’effectif, ainsi que des profils détaillés de professions précises avec les compétences et les qualifications requises.

    Photo courtesy LNG Canada / photo courtoisie LNG Canada

    Un secteur émergent du GNL est prêt à jouer un rôle dans la reprise et la croissance économiques du Canada, une usine typique employant directement de 200 à 350 travailleurs. Chaque projet créera également des milliers d’emplois indirects pour appuyer le développement de l’approvisionnement en gaz naturel et dans les industries de la construction et d’autres industries qui fournissent des biens et des services, comme l’entretien des réparations, la gestion des déchets, le transport par camion, la sécurité et les professionnels, les services scientifiques et techniques.

    Les étudiants et les établissements postsecondaires, les nouveaux diplômés, les associations industrielles et les travailleurs qui cherchent à effectuer une transition à partir d’autres secteurs de l’industrie pétrolière et gazière ou d’autres industries (p. ex., agriculture, construction, fabrication, mines et services publics) peuvent profiter de cette information.

    Les possibilités offertes par le GNL au Canada : Le projet Perspectives et exigences en matière d’emploi est financé par le Programme d’appui aux initiatives sectorielles du gouvernement du Canada.

    Previous Next
    No results were found.