news

    Une journée dans la vie : Elaine – géophysicienne en chef

    Ayant grandi à Mississauga, en Ontario, Elaine n’avait jamais imaginé travailler pour l’industrie pétrolière et gazière. Lorsqu’elle a commencé ses études universitaires, elle a pris conscience du monde extraordinaire de la géophysique. Depuis, elle n’a jamais pensé faire autre chose. Sa carrière précoce dans l’exploitation minière à titre de géophysicienne lui a permis d’avoir l’expérience nécessaire pour convaincre les employeurs du secteur pétrolier et gazier de la recruter en tant que préposée au traitement des données sismiques. Ce poste lui a permis d’aller vers un travail d’interprète d’abord auprès de Shell, puis d’AEC (l’actuel EnCana). Elaine occupe maintenant le poste de géophysicienne en chef à Enerplus où elle est la principale conseillère en géophysique de l’entreprise.

    Au cours des années, Elaine s’est assurée de combiner d’autres disciplines dans sa croissance professionnelle. « Pour réussir, j’avais besoin d’avoir une vue véritablement intégrée de l’activité et du gisement. J’ai passé quelques années à apprendre à utiliser les outils et les approches des ingénieurs des gisements. Je me suis également engagée dans un apprentissage continu en suivant différentes formations techniques, de communication, sur le personnel et de leadership au fil des années. » Elaine a également à son actif du bénévolat auprès d’associations professionnelles telles que l’APEGGA et la CSEG dans le but d’améliorer ses compétences de leadership. Cette approche intégrée, ajoutée à quelques rencontres avec des conseillers, a permis à Elaine d’apprendre des compétences précieuses pour le travail, tout en aiguisant ses habiletés techniques.

    Selon Elaine, regrouper les personnes et la technologie l’a encouragé à réussir en tant que géophysicienne en chef. « J’apprécie les gens avec qui je travaille à Enerplus. Nous avons tous une passion pour la mise en pratique de la science et son utilisation pour fournir un meilleur rendement. En regardant mon parcours professionnel sinueux au fil des années, je suis reconnaissante des occasions qui m’ont été proposées et je sais qu’il ne faut jamais baisser les bras! »

    Ce sur quoi je travaille en ce moment

    Nous avons une mission non reliée à l’exploitation dans le cadre d’un projet important aux États-Unis qui concerne une nouvelle zone de gaz de schiste. Il est important qu’Enerplus collabore avec ses partenaires pour veiller à la mise en application la plus efficace possible de la technologie en géophysique. Mon rôle est de m’assurer que la meilleure approche technique est adoptée pour que l’entreprise et ses partenaires aient les meilleures chances de déterminer des occasions et de réduire les risques.

    Milieu de travail

    Je travaille principalement dans un bureau. La culture professionnelle se reflète par un milieu respectueux et des équipes soudées où chacun s’engage à ce que l’entreprise devienne une entreprise pétrolière et gazière orientée vers la croissance et la rentabilité. J’aime travailler à Enerplus. Je me reconnais vraiment dans la vision, les valeurs et l’intégrité de l’entreprise. Il s’agit de l’une des entreprises de l’industrie pétrolière et gazière les plus formidables au sein de laquelle travailler.

    Les habiletés que j’utilise le plus dans mon travail

    Il est important de posséder une solide base technique. J’ai suivi des études et une formation en acquisition, en traitement et en interprétation de données. Je possède des compétences personnelles importantes en lien avec la réflexion, l’analyse et la communication. On ne peut pas être efficace sans communiquer. Dans mon travail, il faut pouvoir expliquer clairement à différentes personnes pourquoi il faut ou non adopter une certaine approche.

    Ce que j’aime dans mon travail

    J’adore la diversité de mes fonctions et le fait que je peux avoir une forte influence sur l’organisation. J’adore collaborer avec les nombreuses personnes talentueuses de l’organisation, ainsi que pouvoir utiliser la science pour contribuer à la réussite d’un programme de forage.

    Si je pouvais changer une seule chose dans mon travail

    S’investir dans une bonne gestion de son temps représente un défi avec un poste si diversifié et un si grand nombre de personnes qui souhaitent obtenir mon avis. Je participe à de nombreuses réunions et je dois avoir un effet sur les résultats des activités d’Enerplus, et non simplement remplir une obligation de présence à un certain nombre de réunions. Si je pouvais changer quelque chose, ce serait d’avoir un peu moins de réunions afin de pouvoir me concentrer sur les personnes et la technologie.

    Pourquoi j’ai choisi l’industrie pétrolière et gazière:

    L’industrie pétrolière et gazière contribue à la qualité de vie de notre société. Ce point va au‑delà de simplement faire de l’argent ou des profits. Notre industrie a de réelles conséquences sur la qualité de vie des gens, ce qui est très important à mes yeux. Sans les hydrocarbures, nous ne pourrions pas vivre dans une société telle qu’elle fonctionne aujourd’hui!

    Ce qui m’a le plus surpris au sujet de l’industrie pétrolière et gazière:

    L’industrie peut être très concurrentielle et les entreprises peuvent se livrer à une concurrence féroce. Au final pourtant, nous dépendons tous de la même façon de divers objectifs : l’engagement envers la sécurité, la volonté de partager les connaissances et le désir de bâtir une meilleure industrie, ce qui m’impressionne vraiment.

    Le meilleur conseil de carrière reçu:

    Mon père m’a toujours dit de viser haut. Autrement dit, il faut choisir une carrière qui nous stimule, dans laquelle nous continuons à nous épanouir à mesure qu’on avance dans la vie, et on s’assure de travailler avec acharnement pour obtenir les meilleurs résultats.

    Ce à quoi ressemble une journée ordinaire:

    Ma tâche consiste à gérer la géophysique au sein d’Enerplus. Dans l’industrie pétrolière et gazière, la géophysique est une science qui vise à comprendre les propriétés physiques de la terre. Les données sismiques montrent la structure de subsurface de la terre et permettent de prendre des décisions commerciales quant aux lieux où implanter des puits d’extraction de pétrole et de gaz pour garantir le forage.

    Je veille à ce que les géophysiciens suivent un intérêt commun et des normes communes, en particulier pour la mise en pratique et l’utilisation adéquate de la technologie et de la science. Je m’assure que nos géophysiciens et directeurs commerciaux comprennent quelles seront les répercussions de notre utilisation de la technologie en géophysique sur l’entreprise. J’ai également travaillé à des points de contrôle, fourni des conseils à d’autres membres du personnel et approuvé des projets.

    Entreprise: Enerplus

    Lieu: Calgary (Alberta)

    Salaire: le salaire de départ pour les postes de premier échelon est entre 64 000 $ et 200 000 $ pour les postes de cadres supérieurs. Il faut également consulter l’étude sur les salaires de l’APEGA.

    Formation: baccalauréat ès science, avec distinction, en géophysique appliquée de l’Université de Western Ontario.

    Le salaire, la formation et la promotion peuvent varier d’une entreprise à l’autre.

    Previous Next
    No results were found.