news

    Une journée dans la vie : Warren – opérateur de plateforme de maintenance (foreur)

    Je m’appelle Warren et je suis foreur sur une plateforme de maintenance exploitée par Nabors Production Services. Mon travail consiste à superviser l’équipe de forage, composée d’un ouvrier de plancher, d’un accrocheur, d’un aide-ouvrier et de moi-même.

    Nous exploitons une plateforme de maintenance installée sur camion, bien plus petite que les appareils de forage qui creusent les puits de pétrole et de gaz. Nous devons veiller à ce que le puits soit prêt à la production en travaillant avec les entreprises qui fournissent des services particuliers tels que la fracturation et la perforation. Nous nous assurons que tout ce qui doit descendre dans le puits y descende. Nous travaillons également sur les puits déjà en production en effectuant l’entretien, en remplaçant de l’équipement et en faisant augmenter la production.

    Lorsque j’ai commencé à travailler dans le secteur pétrolier il y a environ quatre ans, j’ai travaillé sur un appareil de forage pendant quelques jours, mais j’ai trouvé que cela ne me convenait pas, pour une raison : les équipes sur les appareils de forage travaillent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, tandis que sur une plateforme de maintenance, chaque équipe travaille en général pendant 12 heures. Un appareil de forage peut rester sur un lieu de forage pendant des semaines, mais, la plupart du temps, nous y restons un jour ou deux, ce qui veut dire que je suis amené à me déplacer souvent, ce que j’aime vraiment faire. Jusqu’à maintenant, j’ai travaillé partout en l’Alberta et en Saskatchewan. Un autre avantage est que sur notre petit appareil de forage, on ne fait pas qu’être avec des personnes – en général, on reste ensemble d’un lieu à l’autre.

    Lorsque j’ai terminé l’école, je n’avais pas envisagé de faire carrière dans l’industrie pétrolière et gazière. En fait, j’étais gestionnaire de piscine lorsque j’ai conduit un ami au bureau de Nabors. Une des personnes présentes m’a dit qu’il y avait des postes vacants et que je devrais postuler. Puisque j’avais entendu dire qu’on gagnait bien sa vie sur des appareils de forage, je me suis dit : pourquoi pas? Deux jours plus tard, j’étais embauché comme ouvrier de plancher. C’était très déroutant au départ, mais après deux mois de formation et grâce aux personnes qui m’aidaient et m’expliquaient quoi faire, j’ai tout assimilé rapidement.

    J’ai été ouvrier de plancher pendant neuf mois, puis accrocheur pendant deux ans. Il y a cinq mois, j’ai suivi un cours de prévention des éruptions afin de devenir foreur. Un foreur gagne plus d’argent. Il a également davantage de responsabilités, mais c’est parfait si on aime cela et qu’on est à la hauteur.

    Entreprise : Nabors Production Services

    Lieu : Brooks (Alberta)

    Échelle de salaire de base : on peut consulter la grille des salaires de la Canadian Association of Drilling Contractors. Les salaires comprennent également une allocation de subsistance.

    Formation : douzième année ainsi que plusieurs certificats de l’industrie.

    Le salaire, la formation et la promotion peuvent varier d’une entreprise à l’autre.

    Previous Next
    No results were found.