news

    Possibilités de carrière dans le secteur des sables bitumineux

    Au cours des quatre prochaines années, on s’attend à ce que les sociétés de sables bitumineux du Canada aient besoin de 6 650 autres travailleurs dans la construction, l’entretien et l’exploitation pour le secteur des sables bitumineux à mesure que des projets en cours de construction atteignent l’étape de la production. Tandis qu’on s’attend à ce que la main‑d’œuvre en construction connaisse une baisse en raison de projets d’agrandissement arrivant à terme, les travailleurs actuellement dans la construction pour le secteur des sables bitumineux pourront être déplacés vers des emplois d’entretien. Les compétences nécessaires en construction industrielle et les travaux d’entretien se chevauchent et permettent une mutation et une mobilité entre les deux domaines. Les professions offrant ces activités d’entretien comme les charpentiers-menuisiers, les mécaniciens de chantier et les ferronniers seront les plus demandées.

    Au cours des quatre prochaines années, on s’attend à ce que les sociétés de sables bitumineux du Canada aient besoin de 6 650 autres travailleurs dans la construction, l’entretien et l’exploitation pour le secteur des sables bitumineux à mesure que des projets en cours de construction atteignent l’étape de la production. Tandis qu’on s’attend à ce que la main d’œuvre en construction connaisse une baisse en raison de projets d’agrandissement arrivant à terme, les travailleurs actuellement dans la construction pour le secteur des sables bitumineux pourront être déplacés vers des emplois d’entretien. Les compétences nécessaires en construction industrielle et les travaux d’entretien se chevauchent et permettent une mutation et une mobilité entre les deux domaines. Les professions offrant ces activités d’entretien comme les charpentiers-menuisiers, les mécaniciens de chantier et les ferronniers seront les plus demandées.

    Professions exercées dans le secteur des sables bitumineux Croissance plus rapide que la moyenne du secteur Taux plus élevé que l’admissibilité moyenne à la retraite Parmi les quinze premières professions en matière de besoins d’embauche jusqu’en 2020
    Estimateurs/estimatrices en construction    
    Entrepreneurs/entrepreneuses et contremaîtres/contremaîtresses en électricité et en télécommunications
    Entrepreneurs/entrepreneuses et contremaîtres/contremaîtresses des équipes d’opérateurs d’équipement lourd    
    Entrepreneurs/entrepreneuses et contremaîtres/contremaîtresses des machinistes et du personnel des métiers du formage, du profilage et du montage des métaux et personnel assimilé  
    Entrepreneurs/entrepreneuses et contremaîtres/contremaîtresses en mécanique
    Entrepreneurs/entrepreneuses et contremaîtres/contremaîtresses en tuyauterie    
    Directeurs/directrices de l’ingénierie  
    Directeurs/directrices de l’exploitation et de l’entretien d’installations
    Ingénieurs géologues/ingénieures géologues    
    Conducteurs/conductrices d’équipement lourd (sauf les grues)  
    Directeurs/directrices de l’exploitation des ressources naturelles
    Ingénieurs/ingénieures métallurgistes et des matériaux    
    Opérateurs/opératrices de salle de commande centrale dans le raffinage du pétrole et le traitement du gaz et des produits chimiques  
    Mécaniciens/mécaniciennes de centrales et opérateurs/opératrices de réseaux énergiques    
    Électriciens/électriciennes de réseaux électriques    
    Directeurs/directrices des achats    
    Opérateurs/opératrices d’installations du traitement de l’eau et des déchets  

     

    Previous Next
    No results were found.