news

    PetroLMI commence l’année 2018 avec un nouveau projet, Les transformations du marché du travail du pétrole et du gaz au Canada : Information et perspectives sur le marché du travail

    Trois ans après le début de la chute des prix du pétrole et l’interruption de l’expansion globale du secteur pétrolier et gazier, le marché du travail poursuit son adaptation. Les taux de chômage ont baissé au cours des derniers mois, mais cela est dû principalement au grand nombre de travailleurs partis chercher de nouvelles perspectives dans d’autres secteurs d’activité. Malgré l’optimisme généré par la stabilisation récente des prix du pétrole, les perspectives d’investissement restent limitées par la persistance de l’incertitude en ce qui concerne les défis liés à l’économie et au marché, auxquelles s’ajoutent les facteurs réglementaires, environnementaux et géopolitiques.

    Les entreprises et les prestataires de services du secteur se sont adaptés aux prix du pétrole inférieurs pratiqués sur le marché, notamment en investissant dans les nouveaux procédés et technologies pour améliorer leur productivité et leur efficacité. Cette transformation a eu des effets importants sur les exigences des entreprises pour leurs employés, ainsi que sur les tendances en matière d’embauche et de formation.

    Simultanément, des défis en matière d’embauche se présentent déjà, en particulier dans le secteur des services, malgré une timide reprise de l’activité. L’embauche de nouveaux travailleurs s’avère plus difficile, entre autres du fait de la dégradation de la perception de la stabilité de l’emploi et de la longévité des carrières dans l’industrie auprès du public. Pourtant, on prévoit une hausse de la demande de remplacements de postes au cours des prochaines années, avec les départs en retraite des babyboomers.

    Tous ces éléments démontrent que, étant donné l’incertitude qui règne actuellement, les renseignements à court et long termes sur le marché de l’emploi restent toujours aussi importants.

    PetroLMI a le plaisir d’annoncer le lancement d’un projet de 3 ans, financé par le Programme d’initiatives sectorielles du gouvernement du Canada (PAIS). Ce projet nous permettra de collaborer avec nos intervenants pour réunir et diffuser des renseignements et des ressources d’actualité pour le marché de l’emploi du secteur pétrolier et gazier canadien.

    Ces rapports offriront des perspectives et de l’information aux intervenants du secteur, aux gouvernements, aux organismes d’éducation et de formation, aux demandeurs d’emploi, aux travailleurs canadiens et aux organismes de soutien pour leur permettre de prendre des décisions éclairées et d’établir des plans de carrière et des stratégies de gestion de la main-d’œuvre. Nous souhaitons aussi aborder la question des déséquilibres du marché de l’emploi, actuels et futurs, en faisant des recherches sur les besoins d’embauche du secteur et sur les modifications des exigences de compétences, puis en publiant leurs résultats. Ces études concerneront aussi les travailleurs touchés par le récent ralentissement et les groupes sous-représentés.

    PetroLMI a fondé un comité consultatif national pour orienter et conseiller les membres sur les études et les outils les plus utiles pour le secteur, et pour contribuer à l’évaluation et à l’établissement des activités prioritaires de PetroLMI. L’entreprise s’est engagée à entreprendre des améliorations de son modèle de prévision des évolutions du marché du travail au cours des trois prochaines années. Des ajustements du modèle permettront d’intégrer les données démographiques et relatives au marché de l’emploi du Recensement de 2016, ainsi que des enquêtes effectuées auprès des employeurs, et d’effectuer des mises à jour des définitions du secteur et des professions de manière à refléter les évolutions les plus récentes de la classification nationale des professions (CNP) et du système de classification des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN). Nous souhaitons aussi prendre en compte les effets sur les exigences professionnelles de la priorité de plus en plus largement accordée à la productivité, aux technologies et à l’innovation. PetroLMI continuera de publier des statistiques trimestrielles sur le marché de l’emploi, ainsi que les résultats d’enquêtes réalisées auprès des employeurs et d’études sur l’offre de travailleurs.

    Nous envisageons par ailleurs d’entreprendre la rédaction de six rapports d’étude sur les tendances du marché de l’emploi. Le comité consultatif national définira le sujet de plusieurs de ces rapports et établira l’ordre de priorité. La première réunion du comité aura lieu en mars. Nous reconnaissons la nécessité de définir les évolutions des métiers et des exigences professionnelles liées à l’innovation, aux changements technologiques et réglementaires, et d’évaluer l’attraction qu’exercera le secteur sur les nouveaux travailleurs au cours des prochaines années pour mieux comprendre les effets du ralentissement sur la main-d’œuvre.

    Nous espérons que les trois prochaines années nous permettront de tirer le meilleur parti des renseignements sur le marché de l’emploi et les stratégies du secteur, et de créer les outils et les services nécessaires à une planification plus éclairée de la main-d’œuvre, des carrières et de la recherche d’emploi.

    Financement provenant en partie du Programme d’initiatives sectorielles du gouvernement du Canada.

    Previous Next
    No results were found.