news

    Rétrospective 2020 | Données sur l’emploi et la population active dans l’industrie pétrolière et gazière

    PetroLMI a publié les données de décembre 2020 ainsi que les données annuelles de 2020 de l’Enquête sur la population active (EPA) de Statistique Canada, données qui présentent un aperçu de l’état du marché du travail de l’industrie pétrolière et gazière canadienne à la fin de l’année. PetroLMI recueille et analyse des données propres aux sous-secteurs suivants de l’industrie, soit l’exploration et la production (y compris les sables bitumineux), les services pétroliers et gaziers et les pipelines.

    La population active de l’industrie pétrolière et gazière du Canada (c.-à-d. les personnes qui travaillent et celles qui cherchent activement du travail) a baissé de 10 800 ou 5,5 % en 2020. L’emploi s’est établi en moyenne à 167 100, soit une baisse de 11 % (- 20 500) par rapport à 187 600 l’année précédente.

    Caractéristiques de la population active dans l’industrie pétrolière et gazière du Canada, 2019 à 2020

    Source : Enquête sur la population active de Statistique Canada et PetroLMI, moyennes annuelles

    Reprise constante de l’emploi au cours du deuxième semestre de 2020

    En juin 2020, le nombre d’emplois dans l’industrie pétrolière et gazière du Canada a atteint un creux de 156 000, soit une forte baisse de 21 300 emplois (-12 %) depuis mars. Cependant, au cours de la deuxième moitié de l’année, l’emploi a connu une reprise constante, approchant les niveaux pré-pandémie (175 000) en décembre.

    Caractéristiques de la population active de l’industrie pétrolière et gazière du Canada, base mensuelle

    Source : Enquête sur la population active de Statistique Canada et PetroLMI, moyennes mobiles non ajustées sur trois mois

    Le taux de chômage a plus que doublé en 2020

    En 2020, il y avait en moyenne 19 7000 travailleurs du secteur pétrolier et gazier au chômage au Canada, soit près du double de la moyenne de 2019 (10 000). Le chômage a atteint un sommet de 30 000 en juin 2020, diminuant à 16 200 à la fin de l’année. Le taux de chômage de l’industrie a atteint un sommet de plus de 16 % en juin, alors que la moyenne pour l’année était de 10,5 %, soit plus du double de la moyenne de 5,1 % en 2019. À l’approche de 2021, le taux de chômage est demeuré élevé à 8,5 % en décembre.

    Une année difficile pour le sous-secteur des services pétroliers et gaziers

    L’emploi annuel moyen était en baisse dans les trois sous-secteurs, mais près des trois quarts des pertes d’emplois annuelles se trouvaient dans les services pétroliers et gaziers. Ce sous-secteur a perdu 15 100 emplois (-19 %) en 2020, tandis que l’emploi a diminué de 2 400 (-16 %) dans le sous-secteur des pipelines et de 3 000 (-3,2 %) dans le sous-secteur de l’exploration et de la production.

    Emploi dans l’industrie pétrolière et gazière du Canada, par sous-secteur, de 2019 à 2020

    Source : Enquête sur la population active de Statistique Canada et PetroLMI, moyennes annuelles

    La majorité des pertes d’emplois ont eu lieu en Alberta

    Les niveaux d’emploi annuels étaient en baisse dans toutes les régions du pays, mais la plupart des pertes d’emplois ont eu lieu en Alberta. L’emploi en Alberta, qui représentait 80 % des emplois dans l’industrie pétrolière et gazière en 2020, a diminué, passant d’une moyenne de 140 400 en 2019 à 128 600 en 2020, ce qui représente une perte de 11 800 emplois (-8,4 %).

    Les pertes d’emplois touchaient surtout les hommes

    L’emploi annuel a diminué tant pour les hommes que pour les femmes, mais la plupart des pertes d’emploi ont touché les hommes. L’emploi chez les hommes, qui représentaient 77 % de l’emploi dans l’industrie en 2020, a diminué en moyenne de 17 600 (-12 %), tandis que l’emploi chez les femmes a diminué de 2 800 (-7 %).

    Une année difficile pour les adultes plus âgés

    À l’exception des travailleurs âgés de 35 à 44 ans, l’emploi annuel moyen a diminué dans toutes les catégories d’âge. La majorité des pertes d’emploi, soit plus des trois quarts, a touché les adultes plus âgés, l’emploi ayant diminué de 9 600 (-30 %) chez les 55 ans et plus et de 6 300 (-15 %) chez les 45 à 54 ans. L’emploi a légèrement augmenté chez les personnes âgées de 35 à 44 ans (+500).

    Les perspectives d’emploi sur trois ans seront disponibles bientôt!

    Les perspectives comprendront des renseignements par région et également par sous-secteur et par profession. Inscrivez-vous à notre bulletin électronique pour être les premiers à recevoir nos perspectives en mars.

    Previous Next
    No results were found.